MARIE FRANGE, CHEVEU ÊTRE MOI

Florence Trédez

Exposition, Autre liberté • 16h30 • Palais des Arts

Une galerie de personnages délurés, shootés avec humour dans un décor de salon de coiffure. Délicieusement kitsch !

Vernissage / Rencontre avec l'artiste samedi 26 mars à 16h30 au Bar des Émancipéés. Sans réservation.

Chez Marie Frange, on se fait photographier comme si on était au salon de coiffure. Les modèles sont mis en scène et shootés par Florence Trédez, journaliste au magazine ELLE. Un décor fait de perruques, de coquille Saint-Jacques gonflable, de crucifix en polystyrène, compose des saynètes loufoques et graphiques à la fois. L’idée ? Faire ressortir un pan secret de la personnalité du modèle et l’associer à un univers de fiction emprunté au cinéma, à la musique, à la littérature, au cartoon. L’obsession du cheveu est partout, comme sur www.mariefrange.fr, un magazine qui parle, à travers cette intrigante obsession pour le cheveu, de société, de culture, de féminisme. Au fil des rencontres, et des photos postées sur le compte Instagram @mariefrangemagazine, une galerie de personnages se dessine, shootés avec humour sur un fond rose pop. La fine fleur de la chanson est ainsi passée chez Marie Frange. Les Émancipéés auront donc le plaisir malicieux d’exposer Clara Luciani, Brigitte, Cléa Vincent, Pomme, Bilal Hassani...

Gratuit

Exposition accessible aux horaires de billetterie et pendant les spectacles