BLONDINO

Loveless

• 15h • Palais des Arts / TAB

Concert

Récente venue sur la scène musicale, mais avec déjà deux albums à son actif, Blondino a choisi un nom qui brouille les pistes, sorte de quiproquo féminin masculin. Elle sème sur son passage une troublante et lumineuse mélancolie et crée une pop atmosphérique envoûtante. Sa voix, comme une force tranquille, charnelle et sans manière, côtoie les aigus tout en gardant sa rondeur.

Dans Jamais sans la nuit, son premier album, elle dessinait des paysages en mouvement et révélait des chansons hybrides et diaphanes. Dans Loveless, Blondino chante la peur, l’amour compliqué, l’incommunicabilité et la solitude. Chaque composition est pensée comme une sorte d'instant photographique, "comme si on fixait avec une chanson un sentiment éprouvé, un échange, une histoire ou un personnage". Celle qui s’avoue complètement inspirée par la littérature (son nom vient du roman Le Grand Blondino, du Suédois Sture Dahlström) a donc toute sa place aux Emancipéés.

 

 


 

A écouter : Loveless, Les Autres, 2018

 

Distribution :

Chant : Blondino

Guitare :  Jean-Christophe Ortéga 

Batterie : Aymeric Westrich,

Clavier/machines : Léo Agapitos

 

Mentions :


Crédit photos : Diane Sagnier / Florence Tredez / Dorothée Murail

Tarifs : 5€ et 10€


Durée : NC

Au Palais des Arts / TAB (Vannes), Nouvelle salle