CHARLES BERLING [Suspendu]

lit Christiane Taubira et Lucie Delarue-Mardrus

Lecture • 16h • Palais des Arts

« C’est la nuit que s’inventent tous les renversements du monde. » Moment de toutes les pensées, de toutes les lectures, de tous les possibles, la nuit est, pour Christiane Taubira, un moment particulier où vivent à tour de rôle le pire et le meilleur. Nuit des études passionnées, nuit de la Guyane qui se révolte, nuit des combats furieux à l'Assemblée autour du mariage pour tous, nuit d'un tragique vendredi 13 novembre… Elle livre dans Nuit d’épine un récit autobiographique aussi réel qu'onirique, dont Charles Berling a choisi de lire certains passages.

Il mêlera à cette voix celle d’une poétesse peu connue aujourd’hui, mais qui fut une figure phare du romantisme féminin et de la Belle Epoque, Lucie Delarue-Mardrus (1874-1945). Comme son amie et néanmoins rivale Colette, Lucie ouvrit la route à plusieurs générations de femmes à une période où le rôle de la femme était en pleine mutation. Elle fut une auteure prolixe et une boulimique de travail : chroniqueuse, traductrice (Edgar Poe, Shelley, Emily Brontë), conférencière, peintre, ses écrits reflètent ses désirs de femme passionnée, grave et mélancolique.

 

A lire 

Christiane Taubira, Nuit d’épine, Plon, 2019 / Lucie Delarue-Mardrus, recueils de poésie

 

Avec Charles Berling

Textes : Christiane Taubira et Lucie Delarue-Mardrus

Crédit photo : Ben Dauchez Charlette Studio

 

Tarifs

Plein : 10€ | Réduit : 5€

Voir conditions ici


Durée 1h environ 

Palais des Arts (Vannes), Salle Lesage