RENCONTRE AVEC NINA BOURAOUI

Animée par Alexandre Fillon

• 14h • Palais des Arts / TAB

Rencontre annulée - Nina Bouraoui étant légèrement souffrante, nous sommes contraints d'annuler la rencontre. Nous vous remercions pour votre compréhension.

Nina Bouraoui – née d’un père algérien et d’une mère française – a quitté Alger en 1981 à l’âge de quatorze ans, juste avant « la décennie noire ». Ce pays reste et restera toujours en elle : sa violence, mais également sa nature envoûtante, les corps qui se baignent au large de Cherchell ; et puis Oran, Annaba, Constantine… Autant de lieux arpentés que Paris tant aimé, ne fera pas oublier. Ses deux pays, Nina Bouraoui les « coud » d’un même regard désirant dans son dernier livre, Tous les hommes désirent naturellement savoir. Savoir, justement : depuis son premier ouvrage récompensé par le Prix du Livre Inter, La voyeuse interdite, on entend – dans un rythme éminemment musical et évolutif – un être qui cherche à comprendre. Comprendre et forer l'identité, son identité, notamment amoureuse. Ses beaux titres parlent d’eux-mêmes : L’Âge blessé, Garçon manqué, Appelez-moi par mon prénom, Sauvage… À l’occasion des Émancipéés, nous avions envie de rencontrer Nina Bouaroui, d’écouter la vigueur posée (apaisée) de sa parole, de son engagement. Car si la romancière parle magnifiquement du désir, elle est également une humaniste précieuse.

Alexandre Fillon Alexandre Fillon est journaliste littéraire. Il collabore à Lire, au Figaro Littéraire, à Sud-Ouest Dimanche et aux Echos.

 


 

À lire

Nina Bouraoui, Tous les hommes désirent naturellement savoir, Lattès, 2018.

 

 

Vidéos

Mentions :


Crédit photos : Patrice Normand / DR

Gratuit


Durée 45 min environ

Au Palais des Arts / TAB (Vannes), Nouvelle salle